Edito

Bonjour à toutes et à tous,

J’espère que cet édito vous trouvera toutes et tous en bonne santé ainsi que vos proches.

A ce jour, nous sommes toujours dans l’attente d’une date possible de reprise de nos activités, ce qui n’est pas sans poser problème à bon nombre d’associations. Sachez que nous sommes les premiers sevrés car il nous est impossible de faire la moindre prévision.

L’espoir pourrait renaître avec l’arrivée des masques « sport », mais là encore aucune information ne nous permet de vous délivrer une quelconque date de mise à disposition.

La nouvelle gouvernance fédérale a prévu, épaulée par les Comités et les Ligues, un plan de relance pour réactiver le licenciement, mais tout dépendra des possibilités de reprise. Une information sera envoyée à chaque club concernant les modalités de mise en place de ce plan.

Un malheur n’arrivant jamais seul, le grand SLAM de Paris, prévu début mai, a été annulé par la Fédération Internationale de Judo et donné à la Russie. Officiellement il s’agit d’un problème administratif, mais ….. !!!!! 

C’est, en tout cas, un sale coup porté au judo français et à nos dirigeants, car le grand SLAM de Paris est une vitrine pour l’ensemble de notre sport. L’IJF nous propose de l’organiser en automne, mais quels seront les grands champions qui viendront 2 mois après les JO ?

Les difficultés, hélas, se multiplient donc pour la nouvelle équipe fédérale, mais les Comités, les Ligues et j’espère l’ensemble des pratiquants et amoureux de notre sport, devons rester solidaires avec elle, et ce sera tous ensemble que nous redonnerons au judo français ses lettres de noblesse.

Les cadres techniques, les élus et moi-même nous tenons à votre disposition pour tout renseignement ou pour vous aider dans vos démarches.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Bien cordialement 

Alain Valette

 

Président